LE MASQUE DE L’INDEPENDENCE DES PAYS FRANCOPHONE DE L’AFRIQUE SUBSAHARIENNE

 « La France n’a pas quitte l’Afrique en octroyant l’indépendance à ses ancienne colonies. Elle est partie pour mieux rester». Deltombe, Domergue, et Tatsisa

 

Chaque année les pays africain commémorent l’anniversaire de l’obtention de leur indépendance tout commet cet indépendance a été obtenu a la suite d’une lutte, ou tout comme ils sont réellement indépendants. En effet a la suite d’une longue guerre menée en Algérie qui a cause de millier de perte de vie des deux côtés, et surtout à cause de la place que cette guerre occupait dans les medias français, la France décida de changer de stratégie en lâchant le rouleau compresseur des indépendances. Elle décida alors d’accorde l’Independence au pays francophone au sud de Sahara en évitant des confrontations. Cette stratégie qui consistait a laisse des administrateurs sur place (conseiller militaire, économique…) se veux aujourd’hui payante et la France peut en être fier, elle lui a permit d’avoir une main mise sur ces colonies et de toujours les gérées a distance. Ainsi les pays francophone au sud du Sahara obtiendrons leur indépendance au cour de l’année 1960, le  Sénégal le 4 avril, Togo 27 avril, le Mali le 20 juin; le Benin le 1 août, Niger 3 août ; la Cote d’Ivoire le 7 août, Mauritanie 28 Novembre, ainsi de suite.

Demain le Togo fêtera ses 56 anniversaires d’Independence. A l’occasion de cette fête des cérémonies de prière ont été organise dans les Eglises et Mosquée pour implore la bénédiction du Dieu tout comme il étendra sa main pour résoudre tous nos problème accumulés depuis plus 56 ans, je dirais plus tôt des millénaire. A l’instar des autres pays d’Afrique au sud du Sahara des défilés militaire et civile seront organisé. Des défilés auxquelles on prétend exhiber la force de nos armées qui sont incapable de nous défendre faute de matériels comme ce fut le cas en Afrique Centrale, au Mali…  Des soirées dansante seront organisé pour faire oublie a la jeunesse ses quelque heures de soucie de chômage.

Des millions seront dépensé pour l’organisation de diverses cérémonies, c’est l’occasion pour certaines personnes de s’enrichir à travers la surfacturation et le détournement. Des millions de FCFA comme on aime l’abrégé seront dépensé. Cette abréviation est faite exprès ainsi une majorité de la population ne connait pas la définition du sigle  FCFA. Les dépenses en ce jour de commémoration de l’indépendance sont faites ou ont été faites en FCFA c’est-à-dire FRANC  DES COLONIES FRANCAISE D’AFRIQUE. Alors que nous pensons que nous sommes indépendant le FCFA que nous dépensons chaque jours est la pour nous rappelé à tout moment que nous ne le sommes pas.

Le problème du FCFA n’est pas aussi complique qu’on nous le fait croire, s’il en était vraiment la Gambie ne serait pas arrive a frappé sa propre monnaie : dalasi. Nous retenons ici l’exemple de la Gambie  parce que c’est un  petit pays qui s’étend sur 10,689 km2 avec une population d’environ 1.8 million habitant (recensement de 2013, CIA fact book, Banque mondiale).Si la Gambie est arrivée à le faire alors le problème du FCFA n’est pas un problème technique difficile a résoudre  mais c’est parce que c’est un moyen permettant au colonisateur la France de continuer par nous exploiter.

La résolution du problème du FCFA n’est pas synonyme de la résolution de nos problèmes économique. Mais la monnaie étant l’un des outils de régulation macroéconomique il vaut mieux que nos pays s’en charge eu même de la gestion au lieu de la confie a un autre pays.

La lutte qui mené a l’indépendance économique doit se faire avec l’ensemble de la population, mais plus encore avec le politique qui a un grand rôle a joué dans la conscientisation et l’information de cette population au lieu de l’aliéné par des feuilletons a la télévision national.

Cette année la fête de l’indépendance du Togo a été place sur l’inauguration de grand chantiers comme la nouvelle aérogare, de l’hôtel 2 février devenu Radisson Blu, du lancement des travaux sur le réaménagement de l’aéroport de Niamtougou….c’est déjà un grand pas, espérons que chaque année des projets de tel envergure seront inauguré. Mon souhait que l’année prochaine soit le tour de nos CHU, qu’au moins celui de Lomé soit équipé de matériels modern sophistique.

Bonne fête d’indépendance politique à tout togolais et togolaise, que le Dieu de nos ancêtres nous protègent.

Beijing.

 

Add Comment